china tour

PREMIER  TOUR COMPLET DE CHINE

SHANGHAÏ, LE 6 JUILLET 2005 - DEUX FERRARI 612 SCAGLIETTI SE PRÉPARENT À ÉTABLIR UN NOUVEAU RECORD POUR LE PREMIER TOUR COMPLET DE CHINE.

Depuis 1947 et sa première compétition automobile, Ferrari et le monde de la course vivent une belle histoire d’amour sur les plus grands circuits du monde entier. Il est toutefois un peu plus inhabituel d’associer une Ferrari moderne aux aventures liées aux Mille Miglia et autres événements d’endurance tels que la Carrera Panamericana.

Ces légendaires courses historiques ont maintes fois prouvé la polyvalence et la résistance des voitures de cette époque, qui étaient toutefois bien plus dangereuses et moins testées que celles d’aujourd’hui. Ce type de course n’existe plus désormais et pour tester une voiture aussi puissante et sophistiquée que la Ferrari 612 Scaglietti, une piste de 16 000 à 24 000 km sur terrain difficile est nécessaire.

GRAND SUCCÈS POUR LE 15 000 RED MILES TOUR DE FERRARI - SHANGAÏ S'EMBRASE POUR ACCUEILLIR LA MARQUE AU CHEVAL CABRÉ

Shanghaï, le 29 octobre – Le 15 000 Red Miles Tour de Ferrari, une aventure sans précédent au cours de laquelle deux 612 Scaglietti ont parcouru toute la Chine, se termine aujourd’hui à Shanghaï, devant le Vice-président du groupe Fiat John Elkann et de nombreux fans de Ferrari. Pour l’occasion, le symbole architectural de Shanghaï, la Perle de l’Orient de 468 m de haut, s’est illuminée de rouge pour célébrer la fin de la course, ainsi que la première année de présence de Ferrari en Chine.

En savoir plus

L’année dernière, Ferrari s’est vue accordée une récompense importante : pour la première fois une marque italienne a reçu le titre de « marque de renom » par le bureau chinois des marques. Très honoré, le président Luca di Montezemolo a déclaré : « Je rêvais déjà de Ferrari en Chine en 1993, alors que les restrictions sur les importations étaient drastiques. Aujourd’hui, la situation a changé. Ferrari dispose désormais de sa propre organisation commerciale et offre une assistance client complète. La Chine pourrait bien faire partie de ses six marchés principaux. Ce cadeau de Shanghaï à Ferrari, après l’illumination en rouge de l’Empire State Building de New York, confirme la capacité de Ferrari à susciter la passion dans le monde entier. »

Le 15 000 Red Miles Tour est un défi formidable, que aucun constructeur automobile n’avait jamais osé relever jusqu’ici : 51 journalistes chinois et internationaux se sont relevés au volant sur plus de 24 000 kilomètres, dont 1 600 sur des routes très difficiles. Ils ont atteint 5 231 m d’altitude au Tibet, ont voyagé pendant 45 jours, ont roulé pendant 420 heures, jusqu’à 900 km par jour et ont traversé 37 villes. Malgré toutes ces difficultés, seules deux jantes ont été endommagées en raison de nids de poules, et deux jeux de pneus neige ont été utilisés pour les zones les plus inhospitalières. Il n’a pas été nécessaire de remettre de l’huile moteur. Malgré la faible qualité du carburant dans certaines zones, l’état difficile des routes et les altitudes atteintes, les deux Scaglietti ont mené à bien leur mission.

Cette course se caractérisait par sa difficulté et sa diversité. Elle présentait par ailleurs des conditions climatiques, routières et environnementales extrêmes. Partie de Shanghaï, l’expédition a tout d’abord pris la route du Nord, puis s’est engagée vers l’Est en direction de la Mandchourie, avant de mettre le cap vers le Sud-Ouest et Beijing, en longeant la Grande Muraille jusqu’à Lanzhou.


Après avoir traversé le Tibet jusqu’à Lhasa, les deux Scaglietti se sont dirigées vers l’Ouest et ont parcouru le désert de Gobi jusqu’à Kashi, l’ancienne cité de la route de la soie décrite par Marco Polo. S’enfonçant plus loin dans le désert, elles ont atteint Urumqi, avant de descendre vers la région tropicale de Guangzhou, plus connue sous le nom de Canton. L’itinéraire s’est ensuite orienté vers la partie Ouest de la Chine, plus moderne, avant de se terminer aujourd’hui, ici à Shanghaï.

L’expédition a été accueillie avec enthousiasme dans toutes les villes, confirmant la notoriété de Ferrari dans tout le pays. En signe d’amitié, une plaque représentant le cheval cabré a été offerte aux autorités locales et l’équipe a apporté des cadeaux et du matériel pédagogique aux écoles.


Ferrari a bénéficié de la précieuse assistance des autorités chinoises et s’est appuyée sur l’aide logistique de Fiat Chine pour l’organisation de cette aventure, qui a été sponsorisée par ses partenaires les plus proches tels que Shell (carburants et lubrifiants, assistance spécifique dans les zones les plus difficiles), Puma (vêtements de l’équipe), Alcoa (partenaire technique et fournisseur du châssis en aluminium de la 612), Pirelli (pneus spécifiques pour les différentes étapes) et Saima Avandero (expédition des voitures et des pièces de rechange). Un partenaire chinois a lui aussi participé à l’aventure, Xin Yu Watch & Clock, le principal distributeur de montres Suisse en Chine. Deux Power Daily Iveco étaient présents en soutien, tandis qu’un 4×4 VM40.10 de la même marque assurait l’assistance technique, ainsi que le transport des pneus et des pièces de rechange. Deux Fiat Palio Weekend se chargeaient de la prise des vidéos et photos.

the stages of the tour

ÉTAPE  PAR ÉTAPE

L’itinéraire rencontre différents paysages et niveaux de difficultés, avec des situations climatiques, de conduite et environnementales extrêmes.

Kashl Download PDF
Urumql Download PDF
Goldmud Download PDF
Lhasa Download PDF
Jlayuguan Download PDF
Beijing Download PDF
Shenyang Download PDF
Qingdao Download PDF
Ji'nan Download PDF
Lanzhou Download PDF
Chengdu Download PDF
Chongqing Download PDF
Nanjing Download PDF
Shanghai Download PDF
Wenzhou Download PDF
Guangzhou Download PDF
Xiamen Download PDF
Shenzen Download PDF

612 Scaglietti

Get on board of the two 612 Scaglietti complementing their colours: red with a silver nose and silver with a red nose.

ferrari en Chine

Ferrari has been present in China since 1993: initially with an importer in Hong Kong and, since last year, with a joint venture. Ferrari Maserati Cars International Trading, in which Ferrari and Maserati are the main shareholders, was set up in October 2004.

Ferrari Maserati Cars International Trading is the exclusive importer of Ferrari and Maserati cars in China, and is responsible for the marketing activities, sales to the dealer network, spare parts, accessories and technical support for both brands. Local personnel is directly trained by Italian Headquarters, in order to grant clients the best assistance, up to Ferrari and Maserati standards. The dealer network should be up and running by November in ten major Chinese cities (Shanghai, Beijing, Guangzhou, Panyu, Shenzen, Hangzhou, Qingdao, Chengdu, Xiamen and Chongqing).

Looking at China’s dynamic growth is possible for Ferrari to foresee that this market may strongly develop in the next future; the current allocation of 90 Ferrari cars for 2005 may quickly rise in the next two or three years to make China one of the leading six markets for the Prancing Horse.