À quoi ressembleront les Ferrari de 2040 ?

À quoi ressembleront les Ferrari de 2040 ?

Compagnie

Dernière ligne droite pour le Top Design School Challenge

Maranello, le 4 décembre 2015 – Ce qui semblait relever de la pure science-fiction à l’époque de Jules Verne a été largement dépassé par la réalité des inventions modernes. Nous tiendrons peut-être le même discours dans 25 ans à propos de toute une série de projets que nous lançons aujourd’hui pour imaginer les Ferrari de demain.

Bien sûr, nous parlons des 12 modèles qui se sont qualifiés pour la finale du Ferrari Top Design School Challenge. Après 2005 et 2012, il s’agit de la troisième édition d’un concours qui voit s’affronter les écoles de design les plus prestigieuses au monde. Sur les 50 écoles sélectionnées, 8 ont franchi la première étape, puis 4 établissements d’enseignement supérieur (issus de 3 continents) ont accédé à la finale. Il s’agit de la Hochschule Pforzheim (Allemagne), l’une des plus grandes écoles d’Europe, dont le cours de design automobile connaît un vif succès ; du College for Creative Studies de Detroit (USA), dont la qualité des installations et de l’équipe enseignante séduit des étudiants du monde entier ; la Hongik University de Séoul (Corée), la première école de design de l’Asie-Pacifique, qui comptait le plus grand nombre de participants à ce concours et qui a remporté le Ferrari World Design Contest en 2011 ; et enfin l’ISD Rubika de Valenciennes (France), qui propose un cours de modélisation informatique de pointe couvrant des projets interdisciplinaires structurés.

 


Les étudiants ont commencé à travailler sur leurs Ferrari du futur en octobre 2014 et les12 modèles finalistes (3 pour chaque école) sont arrivés un an plus tard à Maranello. Cette arrivée a marqué le début de la phase la plus délicate du concours : le choix du gagnant ! Ou plutôt des deux gagnants, puisque deux prix sont mis en jeu. Le « Gran Premio » général est accordé par un jury constitué de représentants de Ferrari issus d’univers très variés, à savoir des designers, des ingénieurs, des pilotes et même de célèbres collectionneurs. Le « Premio Speciale » est quant à lui attribué à l’issue d’un vote en ligne sur la page Facebook officielle de Ferrari, sur laquelle est présenté le travail des finalistes.

 


Le jury va très rapidement s’atteler à cette tâche complexe qu’est le choix du gagnant et annoncera officiellement sa décision le 15 janvier 2016. Nous souhaitons bonne chance à Nicola Boari, Franco Cimatti, Aldo Colonnetti, Rodolfo Gaffino Rossi, Jay Kay, Flavio Manzoni, Nick Mason, Andrea Militello, Marc Newson (à confirmer), Paolo Pininfarina et Sebastian Vettel, qui attaquent la dernière ligne droite de ce long processus.