Ferrari remporte le titre des constructeurs GT

Ferrari remporte le titre des constructeurs GT

GT & Sport Cars

Interlagos, le 30 novembre – Ferrari remporte le titre des constructeurs GT à l’occasion des 6 Heures de Sao Paolo, qui constituaient la manche finale du Championnat du Monde d’Endurance. La victoire a été obtenue après une course passionnante terminée derrière la Safety Car. 25 minutes avant le drapeau à damiers, un accident impliquant le prototype Porsche de Mark Webber et la Ferrari 90 de Matteo Cressoni marquait la fin de la course à proprement parler. Heureusement, les deux pilotes en sont sortis indemnes.

Ferrari remporte ainsi son 17è titre mondial d’endurance, le troisième d’affilée depuis l’avènement du championnat du Monde d’Endurance. La première victoire de la marque de Maranello remonte à 1953, première année de la série, avec d’étonnants pilotes tels que Giuseppe Farina, Alberto Ascari, Mike Hawthorn et Giannino Marzotto.

Le titre des constructeurs signifie que Ferrari et l’équipe italienne AF Corse ont connu une saison pleine de réussite. En juin, l’association a remporté les légendaires 24 Heures du Mans, aux dépens de marques prestigieuses telles que Porsche, Chevrolet et Aston Martin. Lors de l’avant-dernière manche à Bahrein, Gimmi Bruni et Toni Vilander ont remporté le titre dans la catégorie LMGTE-Pro du Championnat du Monde d’Endurance, permettant ainsi à l’écurie AF Corse d’Amato Ferrari de remporter le titre des constructeurs pour la troisième année consécutive.

« C’est un résultat fantastique » a déclaré Antonello Coletta, venu au Brésil pour supporter l’équipe dans cette manche décisive, immédiatement après la course. « Il s’agit du troisième titre d’affilée pour Ferrari en Championnat du Monde d’Endurance. La fiabilité, les efforts consentis par les pilotes et un grand esprit d’équipe sont à l’origine de ce énième succès, qui prouve que Ferrari est au top de la catégorie GT. Aujourd’hui, les conditions de course étaient compliquées, nous avons crevé et également connu des problèmes de stratégie avec la voiture 51. Mais au final, nous empochons les points nécessaires à l’obtention du titre. Nous remportons les trois titres, c’est du bon boulot. Pour l’instant, nous célébrons cette splendide victoire, mais dès demain, nous nous projetterons sur la prochaine saison. »

La course. Dans la catégorie Pro, la Ferrari la mieux placée était la 458 Italia AF Corse n°71, pilotée par Davide Rigon et James Calado, qui a terminé troisième, devant leurs coéquipiers Gimmi Bruni et Toni Vilander. La catégorie a été remportée par l’Aston Martin n°97 pilotée par Turner et Mucke.
Dans la catégorie LMGTE-Am, La Ferrari AF Corse n°81 pilotée par Wyatt, Rugolo et Bertolin a terminé à la troisième place des 6 Heures de Sao Paulo. Emerson Fittipaldi a connu une course difficile qui l’a vu terminer à la sixième place. Le multiple champion était au volant quand, au bout de deux heures et demi de course, il dût rentrer longuement au stand pour régler un problème de boîte de vitesses. Les mécaniciens d’AF Corse ont réglé le problème le plus rapidement possible. Pour son retour en course, Fittipaldi a choisi de courir la manche finale du Championnat du Monde d’Endurance au volant de la Ferrari 458 Italie AF Corse n°61. Il n’avait plus couru en compétition depuis la manche GT brésilienne de 2008. C’est la première fois qu’Emmo était au volant d’une voiture du cheval cabré.
Vendredi 5 décembre, les champions du monde d’endurance Ferrari seront à Doha à l’occasion de la cérémonie de remise des prix organisée par la FIA. Ils seront ensuite présents à Abu Dhabi pour les Finali Mondiali Ferrari.