La Dame en bleu

La Dame en bleu

GT & Sport Cars

Le département Classiche restaure une exceptionnelle 250 GTO

Maranello, le 28 novembre 2014
Étoile des circuits des années 60, une Ferrari 250 GTO vient de sortir de plus de deux années de rénovation au département Ferrari Classiche. Elle est désormais prête à retrouver son propriétaire en Amérique. Durant son séjour à Maranello, la voiture a récupéré son moteur et sa carrosserie de 1962, date à laquelle elle est remise à l’éditeur de Bologne, Luciano Conti. Il la pilote également lors de sa première course, la Bologna-Passo della Raticosa.

L’ère Volpi. En juin 1962, le châssis n°3445 est vendu au Comte Giovanni Volpi di Misurata, un pilote de course passionné qui cout pour l’écurie S.S.S. Repubblica di Venezia. Durant cette époque particulière de sa carrière, la voiture remporte également le Trophée d’Auvergne avec Carlo Maria Abate à son volant.

 

Changement de livrée. En avril 1963, la 250 GTO est achetée par le suédois Ulf Norinder qui, pour se conformer aux règles de courses de l’époque, repeint la Ferrari rouge traditionnel aux couleurs bleu et jaune de son pays. M. Norinder remporte la Vastkustloppet dans son pays. La voiture finit également deuxième de la Targa Florio (avec Bordeu et Scarlatti en 1963 et Norinder et Pico Troiberg en 1964). C’est durant l’édition 1964 qu’elle arbore le n°112, qu’elle porte toujours aujourd’hui. Elle change de propriétaire plusieurs fois avant d’être confiée au département Classiche en 2012 pour retrouver sa splendeur originelle. Totalement rénovée et prête à retrouver son propriétaire, la 250 GTO reporte désormais les couleurs suédoises.