Restauration de la 500 Mondial de Porfirio Rubirosa

Restauration de la 500 Mondial de Porfirio Rubirosa

GT & Sport Cars

Objectif : Concours d’Élégance de Pebble Beach

Maranello, le 9 juin – Le département Ferrari Classiche vient de terminer la restauration de la Ferrari 500 Mondial Spider PF de 1954, autrefois propriété du gentleman driver dominicain Porfirio Rubirosa. Très apprécié de la gente féminine, Porfirio Rubirosa s’affiche aux bras des plus belles femmes du monde, telles que Marilyn Monroe, Ava Gardner, Rita Hayworth, Veronica Lake, Kim Novak, Eva Peron et Zsa Zsa Gabor, qui prennent la pose avec lui dans cette voiture. Rubirosa pilote la voiture à une seule occasion, lors d’une course internationale organisée à Santa Barbara en septembre 1954. Arborant le numéro 235, la 500 Mondial se classe huitième au général et deuxième de sa catégorie. Elle est vendue fin 1954 à l’américain John Von Neumann. James Dean s’extasie devant cette voiture peu avant le départ d’une course et souhaite s’installer à son volant.

Victoires. La Ferrari 500 Mondial Spider PF de 1954 connaît son heure de gloire avec Von Neumann à son volant. Il remporte deux courses, à Santa Barbara et à Pomona en 1955, avant de rééditer l’exploit à Santa Barbara en 1956. Von Neumann n’est pas seul à s’installer au volant de sa voiture. Il confiait parfois cette tâche à d’autres pilotes. Ainsi, Richie Guinther remporte la victoire à Glendale et Sacramento, trois ans avant de faire ses grands débuts en Formule 1 avec la Scuderia Ferrari. Double vainqueur des 24 Heures du Mans et Champion du Monde de Formule 1 en 1961 avec la Scuderia Ferrari, Phil Hill abandonne à la course de Torrey Pines en 1956 sur panne moteur. En 1957, la voiture est vendue à Lew Yates qui remporte la victoire à Hourglass Field. Il retire ensuite la voiture de la compétition à la fin de la saison suivante.

 


Deuxième carrière. Après son retrait, la voiture devient une pièce de collection qui passe entre les mains de plusieurs propriétaires. Tom Peck, son propriétaire actuel, la remet au département Classiche en vue de lui redonner son lustre d’antan. La restauration prévoit notamment la pose d’un nouveau moteur d’origine conforme aux normes de construction, qui permettra d’obtenir un certificat d’authenticité. Il a un objectif ambitieux : participer au Concours d’Élégance de Pebble Beach organisé au mois d’août en Californie et remporté l’année dernière par une Ferrari 375 MM Coupé, autrefois propriété de Roberto Rossellini.