Tribute et Mille Miglia au départ avec plus de 100 Ferrari

Tribute et Mille Miglia au départ avec plus de 100 Ferrari

GT & Sport Cars

Passage au Musée de Modène lors de la troisième étape

Maranello, 16 mai 2017 – 114 sont les Ferrari qui du 18 au 21 mai emprunteront les routes légendaires des Mille Miglia, l’une des courses automobiles les plus difficiles et les plus remarquables au monde. Seize voitures de Maranello seront au départ du rallye de régularité évoquant l’historique marathon automobile italien et n’admettant que des automobiles homologuées pour la course jusqu’à 1957. Mais tous les clients Ferrari pourront prendre part à ce grand événement grâce au Tribute to Mille Miglia, qui permet de suivre le parcours également à bord de Ferrari construites après 1957, année où les Mille Miglia connurent leur dernière édition en compétition.

Ferrari Tribute à partir de Desenzano. Les voitures en course commenceront à descendre de la passerelle de Viale Venezia à Brescia le 18 mai à 14h30, affrontant ensuite le traditionnel parcours jusqu’à Rome avec un retour sur certaines des plus belles routes d’Italie. La première étape portera les voitures à travers la Lombardie et la Vénétie avec un passage au panorama unique sur les rives du Lac de Garde entre les communes de Desenzano et Sirmione. C’est tout juste à Desenzano, à 13h45, que le Ferrari Tribute précèdera de quelques minutes les voitures historiques. Les automobiles participant proviennent de plus de 20 pays pour des modèles couvrant une période de 52 ans. La plus ancienne voiture est en effet une 275 GTS de 1965, mais parmi les actrices, citons notamment la LaFerrari Aperta, la voiture légendaire des 70 ans de la Maison de Maranello.

Première étape. Les voitures quitteront les rives du Lac de Garde pour se diriger vers Monzambano et Valeggio sul Mincio, patrie du « Nodo d’Amore », un tortellino particulier réalisé uniquement dans cette romantique localité suspendue entre la province de Mantoue et de Vérone. L’étape se conclura par une passerelle en soirée dans la ville de Padoue sur le Prato della Valle, la plus grande place d’Europe après la Place Rouge à Moscou.

Passage au MEF. La deuxième journée verra le passage de Ferrare, qui avec son spectaculaire Château d’Este, représente la grande nouveauté de cette édition, pour ensuite faire route vers Saint-Marin, Gubbio, Terni avant d’arriver à Rome à la tombée de la nuit, peu après 20 heures. De la Capitale, les voitures commenceront le lendemain le trajet de retour vers Brescia. Pour les participants au Ferrari Tribute, la troisième journée sera la plus émouvante. Après avoir suivi l’itinéraire de course à travers les localités désormais célèbres de Radicofani, Monteriggioni et Montecatini terme, les près de cent Ferrari du Tribute feront un détour au Musée Enzo Ferrari (MEF) de Modène pour une passerelle qui se veut une étreinte de l’un des lieux historiques de l’entreprise en une année particulière comme celle du soixante-dixième anniversaire de la fondation de la marque.

Passerelle. La dernière journée verra le départ de toutes les voitures de la ville de Parme faisant cap vers Brescia où à l’issue des 1 600 kilomètres, précisément mille miles, la manifestation s’achèvera entre deux haies de spectateurs. Les voitures du Ferrari Tribute to 1000 Miglia précéderont chaque jour les voitures de collection de quelques minutes, offrant ainsi un spectacle à ne pas manquer pour les dizaines de milliers de passionnés qui, comme à l’accoutumée, rempliront les routes, prêts à écouter le son des moteurs puissants et glorieux et à admirer certaines des voitures les plus représentatives de l’histoire de l’automobile.