Triple récompense pour la 500 Mondial

Triple récompense pour la 500 Mondial

GT & Sport Cars

De sa restauration à Maranello à sa victoire à Pebble Beach

Maranello, le 30 septembre – Arrivée à Pebble Beach à peine une semaine avant le fameux Concours d’Élégance, elle a fait sensation sur les podiums, remportant pas moins de trois prix en deux jours sur la côte Pacifique. Elle, c’est bien sûr la 500 Mondial de Tom Peck, qui a remporté le prix « First in Class » dans sa catégorie avant d’être auréolée 24 heures plus tard du « Platinum Award » et du « Phil Hill Trophy » lors de l’événement organisé par le Ferrari Club of America.

 

Un travail d’orfèvre. La restauration de la 500 Mondial a nécessité un an et demi. Lorsqu’elle a été prise en charge par le département Ferrari Classiche, elle arborait une carrosserie rouge. Une fois restaurée, elle a retrouvé la livrée bleue des premières compétitions auxquelles elle a participé avec le « gentleman driver » et grand séducteur dominicain Porfirio Rubirosa. La 500 Mondial a ensuite intégré une catégorie spéciale réservée aux anciennes concurrentes de la Pebble Beach Road Race dans les années 50.

La victoire. La 500 Mondial a captivé le jury lors de la parade au cours de laquelle tous les véhicules en compétition empruntent la légendaire Pacific Coast Highway pour rejoindre Carmel-by-the-Sea, où se déroule le concours. Lors des sélections, la voiture a immédiatement capté l’attention du groupe d’experts dirigés par Chris Bock, terminant dans le trio de tête avant d’être désignée « First in Class » de sa catégorie.

Autres récompenses. Le 16 août, la 500 Mondial a également participé à l’événement organisé par le Ferrari Club of America à Carmel Valley. Elle y a décroché le Platinum Award dans sa catégorie et le Phil Hill Trophy de la meilleure voiture. Tom Peck a confié au département Classiche la restauration d’une autre Ferrari, une 166 qui s’est également illustrée sur grand écran. La tentation d’un doublé à Pebble Beach doit être particulièrement forte…