Une Ferrari renaît de ses cendres

Une Ferrari renaît de ses cendres

GT & Sport Cars

A fire-damaged 225E makes a triumphant return

Maranello, 15 mars 2016 – Suite à près de deux ans de travaux, la restauration de la 225E châssis 01278 s’est finalement achevée et la voiture est retournée entre les mains de son propriétaire. Le projet représentait un énorme défi pour le service Ferrari Classiche dans la mesure où le véhicule, appartenant à un collectionneur argentin, est arrivé à Maranello dans un état absolument critique, partiellement détruit au cours d’un incendie.

 

Un passé de compétition. La 225E a quitté l’usine en mai 1952 et a d’abord appartenu au Conte Antonio Sterzi, débutant la compétition dans la célèbre Mille Miglia aux côtés du copilote Nino Rovelli. En juin de la même année, la 225E a remporté la Coppa della Toscana avec Bruno Sterzi la conduisant également au succès à l’issue de la course de côte Bolzano-Mendola et de la Coppa InterEuropa à Monza pour laquelle les pare-chocs avant et arrière furent retirés. La voiture changea deux fois de main avant de rester lourdement endommagée dans un incendie. Le moteur resta néanmoins pratiquement intact et dans les années 80, on tenta de restaurer la carrosserie. La 225E restait cependant inutilisable.

 

Nouvelle vie. La renaissance de la 225E eut néanmoins lieu grâce au nouveau propriétaire qui décida de s’adresser à Ferrari Classiche pour la reconstruction de l’habitacle et la restauration complète de la voiture. La documentation sur les caractéristiques de l’habitacle ayant été perdue, l’équipe de Maranello décida d’examiner toutes les Ferrari de ce type construites au début des années 50 en vue d’assurer un habitacle aussi fidèle que possible à l’original. Le moteur a lui aussi été entièrement reconditionné et la 225E bicolore blanc-bleu est finalement revenue dominer la route.