Innovation

L’innovation est inscrite dans l’ADN de Ferrari. Produit, processus, méthode de travail… Il n’existe pas un seul domaine dans lequel nous ne faisons pas notre possible pour nous améliorer.
Notre approche de l’innovation produit nous a permis de mettre au point une gamme de véhicules à la pointe de la technologie, faisant de notre entreprise une référence pour tout le secteur automobile. Au cours des dernières années, nous avons investi massivement dans la recherche sur les matériaux, ce qui a abouti à la création du moyeu en alliage léger de Scaglietti et à l’intégration de technologies issues de la F1 dans nos applications en fibre de carbone, les systèmes de commande électronique et les systèmes d’aérodynamisme actif, qui ont tous atteint des niveaux inégalés pour une routière. Bien entendu, nos groupes motopropulseurs ont également bénéficié de nombreux développements, conformément à notre tradition. De fait, Ferrari a bâti sa réputation sur ses groupes motopropulseurs, qui ont évolué en termes de performances, mais aussi en termes de rendement et d’ergonomie. Ainsi, nous avons introduit une injection haute pression, réduit les frictions internes du moteur et développé la boîte de vitesses à double embrayage pour les sportives.

All-round energy efficiency
All-round energy efficiency

Chaque nouveau modèle regorge d’innovations technologiques, de solutions qui guident le reste de l’industrie et sont souvent adoptées bien plus tard par les autres constructeurs. Les nombreuses innovations que nous avons mises au point en plus de 60 ans d’existence incluent les palettes séquentielles au volant, que Ferrari a transférées de ses F1 à ses routières. Logiquement, elles sont devenues un équipement de série sur toutes les sportives. Avec cet historique, il n’est pas surprenant qu’entre 2003 et 2012, Ferrari ait déposé pas moins de 150 brevets, dont certains sont véritablement révolutionnaires. Parmi eux, on trouve le système à 4 roues motrices qui permet à la FF de passer en mode 4×4 uniquement lorsque la situation le demande, pour une conduite souple, efficace et d’une sportivité impossible à atteindre avec une technologie 4×4 classique. Au cours des dernières années, nous avons également axé nos efforts sur la réduction du poids, un domaine qui exige une connaissance approfondie des matériaux.

En termes de processus, nous accordons une grande importance à la sélection et au traitement de nos matériaux de construction. En fait, Ferrari construit des voitures tout en aluminium (carrosserie et
châssis) depuis 1999. En effet, ce matériau garantit légèreté et rigidité et offre un excellent rapport durée/coût pour la production de masse tout en restant facile d’entretien. Scaglietti, spécialisé dans le travail de l’aluminium, a développé plus de 25 alliages différents, dont certains ont été utilisés pour la première fois dans le secteur automobile. Des réductions de poids considérables ont ainsi été possibles, ce qui a amélioré les performances et la sécurité.
Ferrari se concentre également sur l’amélioration de ses méthodes de travail, ce qui nécessite de stimuler la créativité des employés. C’est pour cette raison que nous avons mis en oeuvre des programmes conçus pour encourager les idées et les solutions susceptibles d’améliorer nos produits, nos méthodes et notre environnement de travail. Par exemple, le programme Pole Position Evo vise à récompenser les idées mises en avant par les membres de nos équipes. En 2012, nous avons reçu plus de 3 000 suggestions de nos collaborateurs, avec un taux de participation des ouvriers de 56 %. En parallèle, le programme Pit-stop encourage l’esprit d’équipe et a récompensé le travail d’équipe de 108 personnes l’année dernière.

All-round energy efficiency