gt car production

Environnement de travail:
bien-être et la sécurité
 

La citadelle Ferrari a été entièrement rénovée dans le cadre d’un projet lancé dans les années 1990, visant à créer un complexe dynamique en harmonie avec les besoins de la main-d’œuvre de la société. Toujours d’actualité, ce projet englobe divers éléments, de la conception des bâtiments aux trajets des hommes et des pièces, la fonctionnalité des différentes activités effectuées, et surtout le bien-être des employés.

Certains des architectes les plus réputés au monde sont intervenus dans l’élaboration du campus ; tout d’abord, Renzo Piano a conçu la soufflerie où les conditions réelles sur routes et sur circuit sont simulées pour préparer nos voitures sur routes et circuits.
Luigi Sturchio a conçu le nouveau centre logistique, le centre opérationnel de la Scuderia, et Marco Visconti la zone d’usinage mécanique (des moteurs) flambant neuve, où les pièces des moteurs 8 et 12 cylindres sont usinées, dans un environnement où cohabitent machines-outils de pointe et espaces verts, non seulement pour rendre le lieu de travail agréable, mais aussi pour en réguler le microclimat.

En savoir plus

Visconti a également conçu la nouvelle zone de peinture, qui associe une qualité de production très élevée avec des conditions de travail et de respect de l’environnement équivalentes, ainsi que le restaurant d’entreprise, un espace clair, chaleureux et relaxant conçu pour promouvoir l’interaction entre les employés pendant les pauses.Conçu par Massimiliano Fuksas, le Centre de développement produit est un véritable laboratoire pour nos ingénieurs et techniciens. Ce bâtiment lumineux et spacieux, aux quatre niveaux reliés par un ensemble de couloirs et d’escaliers transparents, est un excellent exemple d’architecture bioclimatique. Enfin, la nouvelle chaîne de production dessinée par Jean Nouvel associe excellence technologique et méticulosité dans l’assemblage de nos modèles 8 et 12 cylindres, dans un espace lumineux et transparent, lui aussi doté d’espaces verts.
Plus de 150 vélos sont à la disposition des employés pour leurs déplacements dans la citadelle.

La Viale Enzo Ferrari est un large boulevard qui parcourt le campus et dessert de plus petites « rues » portant les noms des plus illustres pilotes de la Scuderia Ferrari. Elle est bordée de bâtiments à faible impact environnemental, avec de nombreux espaces verts et de relaxation dans lesquels les bruits, la lumière et la température sont optimisés. Cet environnement de travail propre et fonctionnel améliore la qualité de vie de nos employés et favorise la créativité et l’excellence de nos produits. Pendant l’an 2008, Ferrari a lancé son programme de production d’energie interne. Maintenant, grâce à son nouveau Ferrari est entièrement auto-suffisante en termes de production d’énergie et a réduit ses émissions de CO2 global d’environ 40%.

gtcar_production_2

Services des Courses

Site de la

Scuderia Ferrari

 

Après la soufflerie, la zone d’usinage, la nouvelle zone logistique, le centre de développement produit, le nouvel atelier de peinture, le restaurant d’entreprise et les nouveaux centres d’assemblage de véhicules et de moteurs, c’est le nouveau bureau de la Scuderia Ferrari qui sera mis aux normes du projet Formula Uomo.

Avec ce projet qui sera mené par l’architecte français Jean-Michel Wilmotte, Ferrari a souhaité placer la barre encore plus haut.

En savoir plus

L’objectif est de répondre à une nouvelle norme européenne qui entrera en vigueur en 2021 et qui exigera que toutes les nouvelles constructions privées aient une consommation énergétique proche de zéro (nZEB), ce qui signifie que sur une année civile, elles devront présenter un bilan énergétique nul.

Lors de la préparation de ce projet, Ferrari souhaitait vivement adopter à l’avance la philosophie nZEB, avec une opération qui s’avère particulièrement risquée, en partie en raison de son ampleur.

Un objectif énergétique aussi ambitieux nécessite tout d’abord la préparation minutieuse d’un plan combinant des stratégies technologiques de réduction et d’optimisation des besoins en énergie grâce à une utilisation maximale de l’éclairage naturel, l’amélioration de l’isolation thermique de tous les murs, l’installation d’une climatisation haute efficacité et la combinaison de systèmes de contrôle avancés pour la ventilation et la température dans chaque environnement, afin de garantir des niveaux de qualité et de confort maximum dans les espaces intérieurs.

Le deuxième critère permettant de qualifier une construction de nZEB est l’utilisation majoritaire de technologies de production d’énergies renouvelables, telles que les technologies photovoltaïques et solaires.


Avec la construction du nouveau siège de la Scuderia, Ferrari fait donc ses débuts sur le terrain de l’expérimentation énergique au plus haut niveau, qui suscite désormais l’intérêt de centres de R&D réputés du monde entier, tels que la NASA avec son Facility Building à Cap Canaveral, le ministère américain de l’Énergie et le programme allemand EnOB (Forschung fur Energieoptimiertes Bauen.)

Ferrari souhaite s’impliquer dans ce domaine, en créant un bâtiment qui ne se résume pas à un simple exercice d’ingénierie énergétique (bien que le bâtiment soit imposant), mais qui est également harmonieux et fonctionnel, totalement en phase avec les principes de développement continu de Campus Ferrari et respectueux du contexte local et des personnes qui contribuent chaque jour à renouveler la légende de la marque au cheval cabré.

tracks

Circuit de Fiorano

Le circuit de Fiorano a été construit près de l’usine en 1972. Le circuit d’origine, toujours opérationnel, mesurait 2 948,5 mètres. En 1996, un nouveau virage a été ajouté pour le rendre plus rapide et plus adapté aux monoplaces modernes. Ce virage a rallongé le circuit de 27,91 mètres, soit une longueur totale de 2 976,41 mètres. Équipé d’un système de télévision en circuit fermé, de chronométrage et de télémétrie, le circuit a été doté d’un nouveau système d’arrosage en 2001-2002.  Ce système unique au monde permet d’arroser l’ensemble de la piste en quelques minutes, mais aussi de récupérer la plupart de l’eau utilisée.

L’asphalte a récemment été remplacée par un bitume Cariphalite Grand Prix Bitumen de Shell, qui garantit une adhérence optimale et un excellent drainage. Les autres équipements récents du circuit incluent une salle de sport privative pour l’équipe de Formule 1, une tribune de 80 places et un stand opérationnel par tous les temps, qui assure des conditions de travail optimales tout au long de l’année. Le circuit est également utilisé pour le développement et le test des modèles GT de Ferrari. En 2002 fut construit un bâtiment encore plus futuriste, abritant les bureaux et entrepôts des services logistiques. C’est de là que les monoplaces, les pièces détachées et les camions spécialement équipés sont expédiés dans le monde entier et gérés. Le circuit dispose également d’une salle de conférences spécifiques pour l’organisation de réunions et autres événements.


Circuit de Mugello

En 1988, Ferrari a acheté le circuit international de Mugello, près de Florence, et en a rénové les bâtiments, la piste et les autres infrastructures d’essai et de course. En conséquence, Mugello est désormais l’un des circuits les plus modernes au monde, et accueille régulièrement des courses automobiles et motocyclistes. De plus, il s’agit du circuit de prédilection de nombreux constructeurs pour leurs essais de développement. Le circuit mesure 5 245 mètres.

Major upgrading work was carried out in 2011: a new asphalt surface was laid along the entire length of the track using innovative techniques, and a new covered central grandstand topped by more than 3,000 photovoltaic panels was built. As a result of this investment, the Circuit was judged to be the best of all of the tracks hosting World Championship grands prix worldwide.