PRÉSENTATION

Ferrari 315 S - 1957

1957

315 S

Équipée d’un V12 avec quatre arbres à cames en tête entraînés par une chaîne, la 315 S incarnait une avancée majeure par rapport au moteur à un seul arbre à cames. Le moteur ne se contentait pas d’être plus puissant, puisqu’il était également plus léger de 9 kg et plus fiable au démarrage. Lors de l’édition 1957 de la Mille Miglia, qui a été le théâtre de l’accident tragique de De Portago, Piero Taruffi a remporté au volant de la 315 S la victoire de ce qui serait la dernière course de sa carrière.

CARACTÉRISTIQUES

Moteur V12