Ferrari 355 F1 Berlinetta - 1997

Présentation

355 F1 Berlinetta

1997

Il s’agissait de la première voiture routière équipée du système de gestion de boîte de vitesses innovant de style F1, disponible sur les trois versions : Berlinetta, GTS et Spider. Directement dérivé du monde de la Formule 1 où il avait fait ses débuts en 1989, en remportant le Grand Prix du Brésil, le système électro-hydraulique était commandé par des palettes de sélection situées derrière le volant et se servant de la boîte de vitesses manuelle 6 vitesses conventionnelles de la F355.

En détail

La nouvelle transmission garantissait des changements de vitesses rapides comme l’éclair n’exigeant plus du conducteur qu’il lâche le volant.

Le design de chaque nouveau modèle Ferrari est, par définition, fortement influencé par la culture et l’expérience de la marque, combinées à des innovations développées suite à des expériences et une recherche actives. Le résultat en est une fusion de style et d’ingénierie offrant une performance superbe sur toute la ligne.

En savoir plus
Ferrari 355 F1 Berlinetta - 1997
Ferrari 355 F1 Berlinetta - 1997

Design

Le résultat en est une fusion de style et d’ingénierie offrant une performance superbe sur toute la ligne. Dans le cas de la 355 F1 dessinée par Pininfarina, la fusion d’éléments familiers et d’éléments puissants plus innovants a résulté en une voiture sans pareille garantissant d’éveiller encore et toujours ces mêmes émotions fortes qui étaient devenues la signature de Ferrari. La 355 F1 était une pièce d’ingénierie maîtresse comme l’atteste sa puissance spécifique de 109 CV/litre. Cette valeur, ainsi que le couple impressionnant atteints, l’ont été par l’adoption d’une nouvelle culasse à cinq soupapes.

Le moteur 3 496 cc de la voiture montait jusqu’à 380 chevaux. Ses données de performance exceptionnelles ont été le résultat du perfectionnement aérodynamique spécifiquement concentré sur le dessous de caisse. La 355 F1 se différenciait de la F355 par un système de gestion de boîte de vitesses de style F1. Identique à celui utilisé sur une monoplace, le système électro-hydraulique commandait la boîte de vitesses manuelle à l’aide d’un logiciel sophistiqué. Il était lui-même commandé par deux palettes de sélection, une de chaque côté du volant, ce qui signifiait que le conducteur n’avait pas besoin de lâcher le volant pour changer de vitesse.

Le Corps et Châssis

La 355 F1 Berlinetta deux places était dotée d’une carrosserie en acier et en aluminium. Son style était moulé autour d’un design strictement aérodynamique intégrant un fond de caisse intégral conçu pour égaliser la déportance (Cl) entre les deux essieux. L’habitacle était conçu dans une optique de sécurité et de plaisir de conduite. Les sièges et les garnitures étaient en cuir Connolly. Des sièges baquets composites étaient également disponibles.

Le châssis était une monocoque en acier au cadre auxiliaire arrière tubulaire en acier pour le groupe moteur/suspension. Les suspensions avant et arrière se composaient toutes les deux de triangles indépendants de différentes tailles et de ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques pneumatiques à deux réglages. La voiture était également équipée de barres stabilisatrices. La direction était constituée d’une crémaillère et d’un pignon avec assistance et boîte mécanique en option. Les freins étaient dotés de disques autoventilés et d’un système ABS ATE désactivable. Les jantes 18″ étaient en magnésium.

Ferrari 355 F1 Berlinetta - 1997
Ferrari 355 F1 Berlinetta - 1997

Le Moteur

Le moteur V8 90° 3 496 cc à montage arrière central était monté dans le sens longitudinal et affichait une puissance de 380 chevaux, soit une puissance spécifique de 109 CV/l. La distribution se faisait par le biais d’un double arbre à cames à cinq soupapes par cylindre. Les bielles étaient en titane et l’unité de commande était la Bosch M5.2. Un circuit à carter sec à recirculation et une boîte de vitesses six vitesses plus marche arrière venait compléter le tout d’un embrayage monodisque à sec. Elle était équipée d’un système de gestion de boîte de vitesses de style F1.

Une sélection rigoureuse des meilleurs clichés de la 355 F1 Berlinetta en haute définition. La galerie de photo, avec des détails et des parties les plus importantes, montre les traits distinctifs de ce modèle Ferrari à partir de 1997.

Une sélection rigoureuse des meilleurs clichés de la 355 F1 Berlinetta en haute définition. La galerie de photo, avec des détails et des parties les plus importantes, montre les traits distinctifs de ce modèle Ferrari à partir de 1997.

Spécifications

Moteur V8

Moteur avant longitudinal, V8 à 90°
Alésage et course 85 x 77 mm
Cylindrée unitaire 436,94 cm3
Cylindrée totale 3495,50 cm3
Taux de compression 11 : 1
Puissance maximale 279 kW (380 CV) à 8250 tr/min
Puissance spécifique 109 CV/l
Couple maximal 363 Nm (37 kgm) à 6000 tr/min
Distribution par double arbre à cames,5 soupapes par cylindre
Alimentation en carburant par injection électronique Bosch Motronic ME5.2
Allumage Électronique à distribution statique, une bougie par cylindre, Bosch Motronic ME5.2
Lubrification par carter à sec
Embrayage monodisque
Cadre avec châssis en acier tubulaire arrière
Suspensions avant indépendantes, triangles de suspension de tailles différentes, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs téléscopiques pneumatiques, barre stabilisatrice
Suspensions arrière indépendantes, triangles de suspension de tailles différentes, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs téléscopiques pneumatiques, barre stabilisatrice
Freins à disque
Boîte de vitesses électro-hydraulique F1, 6 rapports + marche arrière
Direction boîtier de direction à crémaillère
Capacité du réservoir capacité de 82 litres
Pneus avant 225/40 ZR 18
Pneus arrière 265/40 ZR 18
Type berlinetta, 2 places
Longueur 4250 mm
Largeur 1900 mm
Hauteur 1170 mm
Empattement 2450 mm
Voie avant 1514 mm
Voie arrière 1615 mm
Poids 1350 kg à sec
Vitesse maximale 295 km/h
Accélération 0-100 km/h 4,7 s
0-400 m 12,9 s
0-1000 m 23,7 s