Présentation

1979

400 Automatic i

La 400 Automatic i a succédé à la 400 Automatic en novembre 1979. Le suffixe « i » signifie « injection », en référence au système d’injection remplaçant les deux rangés de trois carburateurs Weber horizontaux. Le système d’injection Bosch K-Jetronic est accompagné d’un système d’allumage électronique Dinoplex, comportant un seul distributeur monté à l’arrière, qui remplace les deux distributeurs utilisés dans les modèles précédents.

Ferrari 400 Automatic i - 1979

En Détail

Ferrari 400 Automatic i - 1979

La 400 Automatic i a succédé à la 400 Automatic en novembre 1979. Le suffixe «i» signifie «injection», en référence au système d’injection remplaçant les deux rangés de trois carburateurs Weber horizontaux. Le système d’injection Bosch K-Jetronic est accompagné d’un système d’allumage électronique Dinoplex, comportant un seul distributeur monté à l’arrière, qui remplace les deux distributeurs utilisés dans les modèles précédents. L’adoption d’un système d’injection a permis de satisfaire à la législation internationale sur les émissions, toujours plus stricte, mais a fait baisser la puissance annoncée du moteur à 310 bhp. Le V12 offre une capacité totale de 4 823 cc et un alésage de 81 mm pour une course de 78 mm. Couplé à une boîte de vitesses automatique trois rapports Borg Warner, il a hérité du numéro de référence F 101 D 070. La puissance est transmise via un arbre de transmission à un différentiel à glissement limité, puis via des arbres de roue aux roues arrière à suspension indépendante avec des correcteurs d’assiette hydrauliques.

En savoir plus

À l’origine, la 400 Automatic i est visuellement identique à son prédécesseur au niveau du moteur et de la carrosserie, à l’exception de l’ajout du «i» sur l’écusson de la poupe. Le numéro de référence du châssis a toutefois été modifié en F 101 DL 170. À la fin de l’année 1982, des modifications esthétiques et mécaniques ont été apportées à ce modèle. Le moteur s’est vu doter d’arbres à came au profil revu ainsi que de nouveaux pots d’échappement, qui ont permis d’augmenter la puissance d’environ 5 bhp. La suspension arrière à correction d’assiette hydraulique a été remplacée par un système à gaz et associée à de nouvelles jantes métriques et des pneus taille basse. Du point de vue de l’habitacle, les motifs des surpiqûres des garnitures, les lignes de la porte et l’agencement de la console centrale ont été revisités. À l’extérieur, les rétroviseurs sont devenus plus élégants, avec de petits écussons laqués Ferrari sur leur coque ; la calandre a été réduite pour exposer les phares, rectangulaires et non plus carrés; les persiennes d’échappement du radiateur ont pris la couleur de la carrosserie, et les feux antibrouillard haute intensité ont été intégrés au pare-chocs arrière.

Comme pour les modèles précédents de la gamme 400, les carrosseries entièrement découpées ont été livrées par Pininfarina à Ferrari, qui y a installé les composants mécaniques. Des modèles en conduite à gauche ou à droite avec direction assistée de série ont été proposés, mais comme pour les autres modèles 12 cylindres de l’époque, aucune version n’a été produite pour le marché américain. Au total, 883 exemplaires portant les numéros de châssis 27987 à 55523 ont été produits jusqu’en 1985.

Ferrari 400 Automatic i - 1979

Une sélection rigoureuse des meilleurs clichés de la 400 Automatic i en haute définition. La galerie de photo, avec des détails et des parties les plus importantes, montre les traits distinctifs de ce modèle Ferrari à partir de 1979.

Une sélection rigoureuse des meilleurs clichés de la 400 Automatic i en haute définition. La galerie de photo, avec des détails et des parties les plus importantes, montre les traits distinctifs de ce modèle Ferrari à partir de 1979.

Spécifications

Moteur V12

Type avant longitudinal, V12 à 60°
Alésage et course 81 x 78 mm
Cylindrée unitaire 401.93 cm3
Cylindrée totale 4823.16 cm3
Taux de compression 8.8 : 1
Puissance maximale 228 kW (310 CV) à 6500 tr/min
Puissance spécifique 64 CV/l
Couple maximal -
Distribution par double arbre à cames, 2 soupapes par cylindre
Alimentation en carburant par injection Bosch K-Jetronic
Allumage Électronique une bougie par cylindre
Lubrification par carter humide
Embrayage convertisseur de couple
Cadre tubulaire en acier
Suspensions avant Triangles de suspension indépendants et de longueur inégale, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques, barre anti-roulis
Suspensions arrière Triangles de suspension indépendants et de longueur inégale, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques, barre anti-roulis
Freins à disques
Boîte de vitesses automatique : 3 vitesses + MA
Direction bille circulante assistée
Capacité du réservoir 120 litres
Pneus avant 215/70 VR 15
Pneus arrière 215/70 VR 15
Type coupé, 2 + 2 places
Longueur 4810 mm
Largeur 1798 mm
Hauteur 1314 mm
Empattement 2700 mm
Voie avant 1470 mm
Voie arrière 1500 mm
Poids 1830 kg (à sec)
Vitesse maximale 240 km/h
Accélération 0-100 km/h -
0-400 m 16.4 s
0-1000 m 29.2 s