Ferrari 599XX - 2010

PRÉSENTATION

599XX

2010

Basé sur la 599 GTB Fiorano, de laquelle proviennent son moteur et sa boîte-pont, ce prototype est réservé aux performances extrêmes sur piste. Les ingénieurs de Ferrari ont apporté des modifications importantes au niveau de l’échappement, du conduit d’admission et des chambres à combustion du moteur.

La 599XX se caractérise par un concept électronique innovateur appelé « High Performance Dynamic Concept » qui permet de bénéficier des meilleures performances possibles en contrôlant la combinaison des limites mécaniques et du potentiel des commandes électroniques.

En savoir plus
Ferrari 599XX - 2010
Ferrari 599XX - 2010

Structure

Basé sur la 599 GTB Fiorano, de laquelle proviennent son moteur et sa boîte-pont, ce prototype est réservé aux performances extrêmes sur piste. Les ingénieurs de Ferrari ont apporté des modifications importantes au niveau de l’échappement, du conduit d’admission et des chambres à combustion du moteur. Ces modifications et la réduction de l’usure interne ont permis de pousser le moteur à un régime maximal de 9 000 tours/min, régime auquel il développe une puissance de 700 CV. Une attention toute particulière a également été portée à la réduction du poids des composants du moteur.

La forme des pièces, comme le nouveau vilebrequin, a ainsi été optimisée, et des matériaux exclusifs tels que la fibre de carbone, utilisée pour les plenums d’admission, ont été adoptés. La nouvelle boîte de vitesses permet de changer de rapport en 60 ms.

Innovations

La 599XX est également caractérisée par un critère innovant en termes d’utilisation de l’électronique. Ce système, appelé High Performance Dynamic Concept, a été défini en vue d’obtenir le maximum de réactivité de la voiture, en gérant de manière optimisée la combinaison de la limite mécanique avec le potentiel des contrôles électroniques. La mécanique et l’électronique concourent donc à atteindre le potentiel maximum de la voiture de manière constante et dans des conditions d’utilisation extrêmes. La maniabilité sportive a augmenté grâce à l’adoption des suspensions à contrôle magnéto-rhéologique de seconde génération. La conduite sportive est facilitée grâce à la présence d’un « ingénieur de voiture virtuel » qui permet de surveiller en temps réel l’état d’efficacité et d’utilisation du véhicule, fournissant au pilote toutes les informations nécessaires à travers le tableau de bord.

The 599XX’s aerodynamics were honed in numerous Wind Tunnel test sessions with the result that the car now boasts 280 kg of down-force at 200 km/h (630 kg at 300 km/h). The front underside of the body is completely faired-in and the vents that channel hot air from the engine bay have been moved to the bonnet.

Ferrari 599XX - 2010
Ferrari 599XX - 2010

Pour la première fois on a employé l’Actiflow™ System qui contribue à augmenter la charge verticale et/ou à réduire la résistance dans différentes conditions de dynamique sur piste. Cette solution consiste à adopter deux ventilateurs, logés dans le coffre à bagages, qui aspirent, grâce à la présence d’un matériau poreux dans le diffuseur, l’air par le fond de la voiture, pour l’évacuer par l’arrière à travers deux grilles placées à la hauteur des feux arrière. Sur les ailerons, l’emploi d’une ailette latérale accroît la charge verticale tandis que l’adoption de jets synthétiques, positionnés à l’arrière de la voiture, permet de contrôler la vorticité du sillage et de réduire la résistance aérodynamique. Enfin, des écrans inspirés de la F1 (appelés « wheel donuts ») ont été introduits pour caréner partiellement les disques des freins et la jante, avec la double fonction d’améliorer tant l’aérodynamique que le refroidissement.

La carrosserie a été revue même en termes de matériaux, avec un large emploi de composites et de fibre de carbone, et en termes de technologies, en exploitant la connaissance acquise dans l’emploi de l’aluminium afin d’atteindre l’objectif du poids. Le développement de matériaux plus performants a également concerné le système de freinage. En effet, le matériau des plaquettes de freins est en fibre de carbone et permet d’obtenir un dimensionnement de l’étrier à efficacité égale. Le nouveau système en carbone céramique de type racing permet donc d’avoir des espaces d’arrêt encore plus réduits et une meilleure efficacité globale.

Les pneus de type slick (29/67 R19 Avant et 31/71 R19 Arrière) sont montés sur des jantes de 19 x 11J à l’avant et 19 x 12J à l’arrière. Ils ont été spécifiquement développés pour la 599XX en vue de contribuer à la maximalisation de la stabilité dans les virages et à l’augmentation de l’accélération latérale.

Le Moteur

Basé sur la 599 GTB Fiorano, de laquelle proviennent son moteur et sa boîte-pont, ce prototype est réservé aux performances extrêmes sur piste. Les ingénieurs de Ferrari ont apporté des modifications importantes au niveau de l’échappement, du conduit d’admission et des chambres à combustion du moteur. Ces modifications et la réduction de l’usure interne ont permis de pousser le moteur à un régime maximal de 9 000 tours/min, régime auquel il développe une puissance de 700 CV. Une attention toute particulière a également été portée à la réduction du poids des composants du moteur.

La forme des pièces, comme le nouveau vilebrequin, a ainsi été optimisée, et des matériaux exclusifs tels que la fibre de carbone, utilisée pour les plenums d’admission, ont été adoptés. La nouvelle boîte de vitesses permet de changer de rapport en 60 ms.

Ferrari 599XX - 2010
Ferrari 599XX - 2010

La Ferrari 599XX établit un nouveau record sur le circuit de Nürburgring, Pékin

Pékin, le 23 avril – La Ferrari 599XX est la première voiture de sport dérivée d’un modèle de production à effectuer le tour du circuit de Nürburgring (long de 20,832 km) en moins de 7 minutes, avec un temps de 6 min 58,16 s.

La 599XX, qui a inspiré la 599 GTO, est une berlinette extrême destinée à la piste, mais pas à la compétition officielle. Il s’agit d’un véritable laboratoire technologique intégrant un certain nombre de solutions innovantes. Certaines d’entre elles resteront l’apanage de la 599XX tandis que d’autres ont déjà été reprises sur la 599 GTO, dévoilée aujourd’hui au salon de l’auto de Pékin. Cela est notamment le cas des anneaux de roue, directement issus de la F1, qui répondent à un double objectif : réduire les turbulences et donc la traînée, et améliorer le refroidissement des freins.

Basée sur une version améliorée du moteur V12 qui équipe la 599 GTB Fiorano, la 599XX profite de l’architecture novatrice « High-Performance Dynamic Concept » de Ferrari, où un système électronique sophistiqué gère les limites mécaniques de la tenue de route afin d’assurer des performances optimales.

Sur le plan aérodynamique, la voiture est dotée du nouveau système « Actiflow™ » qui augmente la portance négative et/ou réduit la traînée aérodynamique en fonction du comportement de la voiture en virage. Grâce à ce système et à d’autres modifications étudiées avec soin, la 599XX présente une portance négative extraordinaire : jusqu’à 630 kg à 300 km/h.

L’élaboration de composants spéciaux, entreprise avec les partenaires techniques de Ferrari, constitue un facteur clé des performances exceptionnelles de la voiture : Brembo pour les freins en carbone-céramique, Michelin pour les pneus et Shell pour le carburant et les lubrifiants.

Ferrari 599XX - 2010

La 599XX présentée au Salon automobile de Genève

Sélection rigoureuse des meilleurs clichés de la 599XX en haute définition. La galerie de photos montre les traits distinctifs de ce modèle Ferrari en 2010, en se concentrant sur les détails et les parties les plus importantes.

599XX on Fiorano Circuit

Une sélection exclusive de photos dédiées à la nouvelle 599XX, la dernière sport-prototype à Maranello basée sur la 599 GTB Fiorano, le circuit juste attaché à l’entreprise prête le réglage pour cette séance photo.

Premiers tours de roues pour la 599XX équipé du nouveau paquet d'évolution

Au Racing Days Ferrari à Suzuka le nouveau paquet d’évolution, introduite à la fin de 2011 pour la 599XX, a été présenté avec le premier shakedown officiel, exclusivement pour les collectionneurs de ces véhicules d’exception

 

599XX établit un nouveau record sur le légendaire circuit du Nürburgring

La Ferrari 599XX est la première production dérivé jamais voiture de sport pour briser la barrière de 7 minutes sur le circuit de Nordschleife 20,832 km classique, le rodage en 6 min 58,16 sec.

 

Ferrari 599XX - Shakedown à Valence

Sept Ferrari 599XX ses débuts sur le circuit espagnol Ricardo Tormo à Valence. Invité exceptionnel de l’événement: Felipe Massa, qui a personnellement testé la nouvelle Berlinetta 12 cylindres prévu pour la piste de course. A la fin de la vidéo les pourparlers de pilotes brésiliens sur la balade.

 

Caractéristiques

Moteur V12

Longueur 4 787 mm
Largeur 1 972 mm
Hauteur 1 283 mm
Empattement 2 750 mm
Poids à sec 1 345 kg
Poids en ordre de marche 7% Avant- 53% Arrièrre
Capacité réservoir carburant 90 l
Avant 29/67 R19
Arrière 31/71 R19
Avant 19 x 11J
Arrière 19 x 12J
Freins Système de freinage carbone céramique deuxième génération
Type V12 65°
Alésage et course 92 mm x 75,2 mm
Cylindrée unitaire 499,9 ccm
Cylindrée totale 5 999 ccm
Puissance maximale 537 KW (730 CV)
Couple maximal 686 (70 kgm)
Vitesse maximal du moteur 9 000 Rpm
Nürburgring Lap Time TBC
Fiorano Lap Time 1 min 16 sec
Boîte de vitesses 6 vitesses + MA, F1
Suspensions SCM 2 à contrôle d'amortissement magnétorhéologique