Ferrari F355 Spider - 1995

Présentation

F355 Spider

1995

Les voitures de sport décapotables font partie intégrante de la tradition Ferrari : la toute première Ferrari construite était en fait une voiture de sport décapotable – la 125 S. La série F355 Spider dessinée par Pininfarina a été travaillée avec un soin tout particulier lors des 1 800 heures d’essais en tunnel aérodynamique.

En détail

Ferrari F355 Spider - 1995

Pour la première fois sur une Ferrari, le toit souple semi-automatique était à commande électronique. Le moteur V8 sophistiqué à 5 soupapes par cylindre garantissait les meilleures performances de sa catégorie.

En savoir plus

Le Debut

La première Ferrari jamais construite était une voiture décapotable. Les Spiders ont toujours occupées une place spéciale et vitale dans le cœur d’Enzo Ferrari puis, plus tard, celui de la société elle-même. L’inspiration soutenant chaque Ferrari Spider est le mélange d’une ingénierie sportive authentique et du frisson de la conduite à toit ouvert.

La F355 Spider a propulsé cet état d’esprit à un tout nouveau niveau en alliant les performances reconnues des modèles Berlinetta et GTS à un toit souple semi-automatique à commande électronique d’une efficacité exceptionnelle. Les facteurs ayant fait le succès du modèle F355 ont suivi une transition parfaite sur la Spider dessinée par Pininfarina : un moteur très souple de 380 chevaux, à cinq soupapes par cylindre, une puissance spécifique de 109 CV/l, une accélération de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes seulement et un couple de 37 Kgm.

Ferrari F355 Spider - 1995
Ferrari F355 Spider - 1995

Le Corps

La F355 Spider deux places était dotée d’une carrosserie en acier et en aluminium. Son style était moulé autour d’un design strictement aérodynamique intégrant un fond de caisse intégral conçu pour égaliser la déportance (Cl) entre les deux essieux.

L’habitacle était conçu dans une optique de sécurité et de plaisir de conduite. Les sièges et les garnitures étaient en cuir Connolly. Des sièges baquets composites étaient également disponibles. Le châssis était une monocoque en acier au cadre auxiliaire arrière tubulaire en acier pour le groupe moteur/suspension. Les suspensions avant et arrière se composaient toutes les deux de triangles indépendants de différentes tailles et de ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques pneumatiques à deux réglages. La voiture était également équipée de barres stabilisatrices.

La direction était constituée d’une crémaillère et d’un pignon avec assistance et boîte mécanique en option. Les freins étaient dotés de disques autoventilés et d’un système ABS ATE désactivable. Les jantes 18″ étaient en magnésium.

Le Moteur

Le moteur V8 90° 3 496 cc à montage arrière central était monté dans le sens longitudinal et affichait une puissance de 380 chevaux, soit une puissance spécifique de 109 CV/l. La distribution se faisait par le biais d’un double arbre à cames à cinq soupapes par cylindre. Les bielles étaient en titane et l’unité de commande était la Bosch M5.2. Un circuit à carter sec à recirculation et une boîte de vitesses six vitesses plus marche arrière venait compléter le tout d’un embrayage monodisque à sec.

Ferrari F355 Spider - 1995

Une sélection rigoureuse des meilleurs clichés de la F355 Spider en haute définition. La galerie de photo, avec des détails et des parties les plus importantes, montre les traits distinctifs de ce modèle Ferrari à partir de 1995.

Une sélection rigoureuse des meilleurs clichés de la F355 Spider en haute définition. La galerie de photo, avec des détails et des parties les plus importantes, montre les traits distinctifs de ce modèle Ferrari à partir de 1995.

Caractéristiques

Moteur V8

Moteur arrière longitudinal, V8 à 90°
Alésage et course 85 x 77 mm
Cylindrée unitaire 436,94 cm3
Cylindrée totale 3495,50 cm3
Taux de compression 11 : 1
Puissance maximale 279 kW (380 CV) à 8250 tr/min
Puissance spécifique 109 CV/l
Couple maximal 363 Nm (37 kgm) à 6000 tr/min
Distribution par double arbre à cames, 5 soupapes par cylindre
Alimentation en carburant par injection électronique Bosch Motronic ME2.7
Allumage Électronique à distribution statique, une bougie par cylindre, Bosch Motronic ME2.7
Lubrification par carter à sec
Embrayage monodisque
Cadre avec châssis en acier tubulaire arrière
Suspensions avant triangles de suspensions de tailles différentes et indépendants, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques, barre stabilisatrice
Suspensions arrière triangles de suspensions de tailles différentes et indépendants, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques, barre stabilisatrice
Freins à disques
Boîte de vitesses 6 rapports + marche arrière
Direction boîtier de direction à crémaillère
Capacité du réservoir capacité de 88 litres
Pneus avant 225/40 ZR 18
Pneus arrière 265/40 ZR 18
Type spider, 2 places
Longueur 4250 mm
Largeur 1900 mm
Hauteur 1170 mm
Empattement 2450 mm
Voie avant 1514 mm
Voie arrière 1615 mm
Poids 1350 kg à sec
Vitesse maximale 295 km/h
Accélération 0-100 km/h 4,7 s
0-400 m 12,9 s
0-1000 m 23,7 s