Ferrari Mondial T - 1989

Présentation

Mondial T

1989

La Mondial T représente un pas en avant dans l’évolution de la plus singulière des Ferrari : une voiture extrêmement performante avec un moteur central et quatre places. La lettre « T » fait référence à la monoplace F1 312 T, victorieuse du Championnat du monde de Formule 1 et qui dispose de la même configuration (moteur longitudinal et boîte de vitesses transversale).

En détail

Ferrari Mondial T - 1989

Cette nouvelle configuration permet de baisser le groupe motopropulseur de la Mondial T de 13 cm, apportant des avantages significatifs en termes de tenue de route et de maniabilité.

En savoir plus

La capacité du moteur est passée à 3,4 litres. Il est désormais monté longitudinalement, et non plus transversalement comme sur les modèles précédents. Il est couplé à une boîte de vitesses transversale, d’où la lettre « T » dans l’appellation du modèle. Il est équipé d’un système de freinage ABS en série et les voies avant et arrière ont respectivement augmenté de 2 et 50 mm.

À l’avant, les deux feux rétractables du modèle précédent sont remplacés par d’élégantes unités homofocales rectangulaires rétractables. Les larges entrées d’air trapézoïdales des ailes arrière ont disparu et sont remplacées par de plus petites entrées rectangulaires à lames. Les ailes arrière plus volumineuses apportent une allure plus musclée à la voiture.

Comme sur la Mondial 3.2, le logo arrière « Mondial T » ne différencie pas la coupé du cabriolet. Comme les précédents modèles, l’intérieur a été de nouveau modifié. Cette fois, il comprend un nouveau tableau de bord, une nouvelle console centrale, un nouveau revêtement de siège et la possibilité de replier les dossiers des sièges arrière pour augmenter la capacité du coffre à bagages. Un tableau de bord et un toit en cuir sont disponibles en option.

Les Mondial T coupé destinés au marché européen possèdent un châssis tubulaire en acier portant la référence F 108 AL/D. Comme les premiers modèles de la série, il dispose d’un sous-cadre fixé par des boulons qui permet de retirer l’unité formée par le moteur, la transmission et la suspension arrière et d’en faciliter l’entretien.

Ferrari Mondial T - 1989
Ferrari Mondial T - 1989

Le Moteur

Le moteur V8 central, placé longitudinalement et d’une capacité de 3 405 cc, est couplé à une boîte de vitesses transversale cinq rapports à dispositif de synchronisation. Le moteur élargi dispose d’un système de lubrification par carter sec et porte la référence F 119 DL, puis F 119 G

Il est initialement équipé d’un système à injection et allumage combiné Bosch M2.5, puis d’un système M2.7 Motronic. Il produit une puissance en sortie déclarée de 300 CV à 7 200 tr/min pour la série du marché européen, et de 295 CV pour les modèles équipés du système d’allumage M2.7 Motronic et de convertisseurs catalytiques dans le système d’échappement. Comme les autres modèles de la série Mondial, la Mondial T est équipée en série de suspensions indépendantes grâce à des triangles, des ressorts hélicoïdaux et des amortisseurs hydrauliques, avec des barres antiroulis avant et arrière.

De plus, elle dispose de la direction assistée et d’un contrôle électronique des amortisseurs, qui permet au conducteur de régler les amortisseurs (dur, moyen ou souple) via un commutateur. Vers la fin de la production, un embrayage électronique Valeo est disponible en option, permettant de changer les vitesses manuellement sans utiliser la pédale d’embrayage.

Comme sur les modèles à 2 places, elle est disponible en conduite à gauche et à droite et il existe de nombreux modèles adaptés aux spécifications des marchés mondiaux. À partir du numéro de châssis 75 000, les nombres pairs et impairs sont utilisés pour les voitures en série. Les Mondial T coupé ayant été fabriquées après ce numéro, elles portent donc des numéros de châssis pairs et impairs. 858 exemplaires portant les numéros de châssis 79 596 à 97 698 ont été produits entre 1989 et 1993.

Ferrari Mondial T - 1989

Une sélection rigoureuse des meilleurs clichés de la Mondial T en haute définition. La galerie de photo, avec des détails et des parties les plus importantes, montre les traits distinctifs de ce modèle Ferrari à partir de 1989.

Caractéristiques

Moteur V8

Type arrière longitudinal, V8 à 90°
Alésage et course 85 x 75 mm
Cylindrée unitaire 425.59 cm3
Cylindrée totale 3404.70 cm3
Taux de compression 10.4:1
Puissance maximale 221 kW (300 CV) à 7200 tr/min
Puissance spécifique 88 CV/l
Couple maximal 324 Nm (33 kgm) à 4200 tr/min
Distribution par double arbre à cames, 4 soupapes par cylindre
Alimentation en carburant Injection électronique Bosch Motronic M2.5
Allumage Électronique statique Bosch M2.5, une bougie par cylindre
Lubrification par carter à sec
Embrayage double embrayage
Cadre tubulaire en acier
Suspensions avant Triangles de suspension indépendants et de longueur inégale, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques, barre anti-roulis
Suspensions arrière Triangles de suspension indépendants et de longueur inégale, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs télescopiques, barre anti-roulis
Freins à disques
Boîte de vitesses 5 rapports + marche arrière
Direction boîtier de direction à crémaillère
Capacité du réservoir capacité de 86 litres
Pneus avant 205/55 ZR 16
Pneus arrière 225/55 ZR 16
Type coupé 2+2 places
Longueur 4535 mm
Largeur 1810 mm
Hauteur 1235 mm
Empattement 2650 mm
Voie avant 1522 mm
Voie arrière 1560 mm
Poids 1426 kg (à sec)
Vitesse maximale 255 km/h
Accélération 0-100 km/h 6.3 s
0-400 m 14.3 s
0-1000 m 25.8 s